Bon, d'accord: chéwi-mawi a passé le cap du crabe depuis quelques temps, il n'exerce plus sur le PACD... euh, sur le Black Pearl, et son repaire était la Réunion, bien loin des petites, mais non moins belles îles Antillaises.

En route pour d'autres ananas!

 images

 

C'est au mois de décembre que nous avons reçu le plus beau des cadeaux de Noël que l'on puisse espérer, de la part du père Noël des Armées (qui n'avait jusque là pas pour habitude de nous gâter): mawi-chéwi a enfin été sélectionné pour une campagne outre-mer!

Et c'est la Martinique, cette petite île peuplée d'irréductibles habitants tentant de résister encore et toujours à l'envahisseur de Gaule métropolitaine, qui a été sélectionnée pour un accostage en bon uniforme.

Et quel envahisseur...

Une paire de jumelles de 17 mois, un pin's de 8 ans et une pimoussette de 6 ans, accompagnés bien sûr du capitaine en chef et de sa fidèle secrétaire (ce qui ne le dispense pas de sortir les poubelles).

Alors, souquons ferme les artimuses! Escartelez le paltoquet! Carguez les entrimonts! Choquez les estinguettes! Balarguez vos calbutes!!! Euh... non, pas toi, ça ira.

Nous voici donc partis à l'assaut des cartons et de quelques -menus- hum,hum- travaux de longue date de dernière minute, afin de rendre notre humble demeure habitable par d'aimables (enfin, on l'espère) futurs locataires. Et c'est un petit pincement au coeur que de remettre notre charmant navire en des mains inconnues; mais c'est un petit mal pour un grand bien au moral, qui se trouvait quelque peu en berne depuis ces loooongues  missions de 2010 et 2011... (et 2009... et 2008...).

C'est donc le coeur gonflé à l'hélium l'iode du bon air marin que nous nous attelons à ces dernières tâches. En attendant de fermer définitivement la porte de notre gonfaronnesque maison, car si ici les ânes volent, la baraque-prototype du film "là-haut", ce n'est en revanche pas pour tout de suite.

 imagesCAXKB51W

Et c'est surtout sans regrets. A nous, homards grillés, crabes farcis, gratins de christophines et accras de morue (non, je ne pense pas qu'à la boustifaille!)!!!!

 

Bon, OK, OK, je vous la refais, plus dans le sensass':

A nous les combats au corps-à-corps avec de sauvages trigonocéphales dans les champs de canne, les rocambolesques chasses aux cyclones, partons braver les mancenilliers et les mygales, une bouteille de rhum à la main pour se donner du courage!!!

Convaincus, cette fois...? Hum?

 

Alors, si vous voulez de l'aventure, suivez-nous ;-)

 

Embarquement le 24 juin